Non classé

Un dimanche matin en allant chez mon père:

Le docteur Mortimer rend visite à Holmes pour lui demander son concours dans une certaine affaire. Il s’agit d’une
malédiction concernant la famille Baskerville depuis la fin du Moyen Age, quand Hugo Baskerville, un seigneur très cruel et
vicieux, a promis son âme au diable s’il réussissait à rattraper une fille qui lui avait échappé. Voeu accompli, apparemment,
puisque les amis de Hugo auraient trouvé dans une clairière le cadavre de la fille et celui de Hugo, ce dernier sur le point de
se faire dépecer par un chien énorme, « une bête immonde ». Mortimer tient à préciser que Charles Baskerville, qui
vient de mourir, semblait croire et craindre cette légende et qu’il a été retrouvé mort, le visage révulsé, à côté d’un portail
donnant vers la lande, entouré par les traces des pattes d’un chien gigantesque.
Plusieurs habitants de la lande auraient entendu hurler la bête légendaire et Henry Baskerville, le fils d’un des frères de Charles et
son seul héritier, veut prendre possession du manoir. Voilà pourquoi Mortimer, qui a cependant un esprit scientifique, veut que
Holmes s’occupe de cette affaire. Après une journée de réflexion, Holmes énonce sa conclusion à Watson : Charles Baskerville
devait attendre quelqu’un près du portail donnant vers la lande et il a dû perdre la raison à la vue de quelque chose d’effrayant.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Partage d'ebooks |
Pas de nouvelles bonnes nou... |
Lesmotsdemag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Perles de vie
| Fairytailfanfiction
| In a strange life